Bernard Aucouturier

Bernard Aucouturier est né en 1934. Ses parents sont instituteurs et pratiquent la pédagogie Freinet. Cette pédagogie à forme active, donnant beaucoup de liberté à l’enfant, laissera des traces dans son travail ultérieur.

Professeur d’éducation physique et s’intéresse très tôt aux travaux de P.Vayer et A.Lapierre dans le domaine de l’analyse du mouvement et de la psychomotricité. Le Dr Le Boulch, qui remet en question la gymnastique suédoise et l’éducation physique, le remarque et l’incite à poursuivre sa recherche. Il découvre ensuite Freud, Dolto, Ajurriaguera et les grands pédagogues comme Montessori, Decroly, Freinet, Makarenko, Neill.

Comme professeur d’éducation physique à Lyon, il constate rapidement qu’il n’adhère pas à cette profession trop orientée vers le sport et la performance. Il rejoint à Tours une équipe qui rééduque des enfants sourds, et décide de s’orienter vers l’enfant en difficulté.

Il pratique durant 35 ans au Palais des Sports de Tours où il va créer la Pratique Psychomotrice à partir de l’observation des enfants. Sa recherche est constante, il collabore avec des collègues neuropsychiatres, psychanalystes, psychologues, logopèdes qui lui apportent leur éclairage particulier. Il s’engage dans la thérapie avec des enfants présentant de graves troubles de la personnalité. La recherche se poursuit, intense, tant dans le domaine de l’éducation que dans celui de la thérapie.

En 1967, il crée avec André Lapierre la « Société Française d’Education et de Rééducation Psychomotrice »

Parallèlement, il co-écrit des ouvrages avec André Lapierre, Ivan Darrault, JLouis Empinet, Gérard Mendel. Il forme à Tours, des professionnels de la psychomotricité au « Centre de formation des maîtres de l’enfance inadaptée »

Sa pratique intéresse de nombreux pays étrangers. Dès 1976, l’Italie qui vit une véritable mutation en lien avec la loi Basaglia ouvre une école de formation. Suivront l’Espagne, le Portugal, la Belgique. En Amérique du Sud des psychomotriciens d’Argentine, du Mexique, du Brésil l’appellent, des écoles de formation s’organisent et diffusent sa pratique. En 1986 se crée l’Asefop, dont il est le président fondateur.

Actuellement, il n’exerce plus au sein des écoles de l’Asefop.

Ces dernières années il a publié :

  • « La méthode Aucouturier, fantasmes d’action et pratique psychomotrice » Ed. de boeck, 2005
  • « L’enfant terrible et l’école » Ed. Liber 2012
  • Ouverture d'un nouveau cours en septembre 2017

  • Soirée d'information et d'inscription au stage de sensibilisation
  • Le lundi 22 mai de 19.00 à 20.30
  • A Mater Dei av des Grands Prix, 69 B 1150 Woluwé St Pierre
  • Inscription : philippelemenu@gmail.com

[/pb_box_text][/pb_box]