La thérapie psychomotrice

  • La Thérapie Psychomotrice Aucouturier s’inscrit dans le courant des thérapies humanistes. Elle partage avec la thérapie d’orientation analytique l’adhésion aux concepts d’inconscient et de réactualisation de l’histoire précoce dans la relation au thérapeute. Il s’agit d’une pratique psychomotrice relationnelle en opposition à la psychomotricité fonctionnelle. Elle peut se mener en complémentarité avec d’autres approches, par exemple familiale.
  • photo_06Elle s’adresse aux enfants présentant un trouble d’intégration psychomotrice affectant leur maturation corporelle, psychoaffective et/ou cognitive, et pour lequel un travail par le biais de l’expressivité motrice s’avère indiqué. Elle favorise la reprise du développement global et ouvre à une expression plus symbolisée du vécu. Elle peut s’avérer un préalable nécessaire à un diagnostic spécialisé ou à un travail de rééducation.
  • La thérapie individuelle est indiquée lorsque la difficulté de l’enfant nécessite un ajustement continu du système d’attitude du psychomotricien. L’enfant n’est pas suffisamment dégagé de l’univers archaïque dont témoigne son expressivité motrice: pulsionnalité débordante ou au contraire inhibition motrice, troubles toniques et moteurs, manifestations somatiques d’angoisses, envahissement de la pensée par l’imaginaire, relation de toute-puissance à autrui, absence de structure tant dans le corps que dans l’espace ou le temps, absence de limite… Le manque de plaisir et la fixité des comportements constituent également des indices majeurs d’impasse de l’évolution.
  • photo_04Dès les premières séances d’observation, le psychomotricien s’engage dans une relation tonicoémotionnelle empathique afin de permettre à l’enfant en difficulté de se dire pleinement par la voie motrice et symbolique. Les indices relevés au cours de l’observation nous permettent de faire des hypothèses sur l’accès à l’identité et à la dynamique profonde de l’enfant ; on peut alors penser à des pistes d’évolution sans cesse confrontées à l’expérience du vécu en séance.
  • L’écoute et le recueil d’informations auprès des parents, des enseignants et d’autres intervenants viendront compléter le travail d’observation interactive, ce qui amènera ou non le praticien à poser une indication de thérapie psychomotrice Aucouturier. Les séances doivent être menées à un rythme très régulier; des entretiens avec les parents et l’enseignant ponctuent le travail et garantissent un faisceau de désir d’aide autour de l’enfant.
  • Les séances de thérapie individuelle se structurent en deux temps: celui de l’expressivité motrice et celui de la représentation (dessin, modelage, construction …).Instaurer une dynamique de plaisir ainsi que les processus de réassurance qui permettront à l’enfant de dépasser son insécurité fondamentale peuvent être considéré comme les principes moteurs de la thérapie.
  • Ouverture d'un nouveau cours en septembre 2017

  • Soirée d'information et d'inscription au stage de sensibilisation
  • Le lundi 22 mai de 19.00 à 20.30
  • A Mater Dei av des Grands Prix, 69 B 1150 Woluwé St Pierre
  • Inscription : philippelemenu@gmail.com

[/pb_box_text][/pb_box]